Scooter bandeau
30 11 2016

A la découverte de l'Italie ... sans gluten

Italie
Restaurants
Sansgluten
Glutenfree

Nathalie Majcher a créé le site « Docteur Bonne Bouffe »  en mai 2013 pour combler un manque d’information médiatique autour d’un sujet qui la passionne : la nutrition et plus particulièrement, le plaisir qu’elle suscite. « J’adore manger et je trouvais frustrant, dans les magazines, de n’entendre parler que de régimes et de rondeur » confie-t-elle. Avec Nathalie, nous pouvons donc nous faire plaisir en mangeant sainement et ce au travers d’une démarche érudit mais avant tout accessible à tous. 


Le succès de son blog laisse supposer, s’il était encore nécessaire de le faire, qu’une large partie de la population est consciente de l’importance de l’assiette sur sa santé. L’auteure,  en passe de devenir diététicienne,  a commencé à s’intéresser de près à sa diététique à cause de problématiques autour de sa digestion et de son estomac. Rapidement diagnostiquée intolérante au gluten, il a fallut qu’elle revoit tous ses principes de base. « Ca m’a aidé à soulager cet inconfort intestinal dû à une surconsommation de malbouffe » se souvient-elle. Elle prend conscience de l’omniprésence du gluten dans l’alimentation qui est celle, à cette époque, de tous les étudiants comme elle. Aujourd’hui Nathalie a su prendre un virage important et modifier sa cuisine pour y prendre tout autant de plaisir (si ce n’est plus). Ne lui restait plus qu’à approfondir sa culture nutritionnelle à travers des défis comme ce fut le cas, lors de son dernier voyage, en décidant de tester l’Italie sans gluten.

A priori, lorsque l’on ne mange pas de gluten, il est hors de question de penser à certaines destinations et parmi celles-ci, l’Italie, le royaume de la pasta et de la pizza. Mais Nathalie Majcher ne reste pas sur des certitudes ancrées de croyances. Elle a parcouru ainsi la péninsule méditerranéenne à la recherche de ce qu’elle pouvait manger tout en se régalant des saveurs locales. Quelle ne fut pas sa surprise en s’apercevant que le pays de la pâte était bien plus ouvert sur le sujet que notre hexagone révolutionnaire. « Dans la plupart des sites que j’ai visité, c’était un jeu d’enfant de manger sans gluten » se réjouit-elle. Elle s’est retrouvée confrontée à un étonnant intérêt des italiens à cette sensibilité. « Il faut savoir qu’en Italie, un malade coeliaque a droit à un remboursement par la sécurité sociale. En France c’est possible mais c’est compliqué ».


Bon nombre de restaurants offrent la possibilité de pâtes sans gluten maison. « La première fois que j’en ai mangé, j’ai fait venir le chef tellement je n’y croyais pas. Il n’y avait aucune différence avec des pâtes traditionnelles. Dans certains autres restaurants, vous pouvez ramener vos propres pâtes sans gluten pour que le chef vous les cuisine en remplacement des siennes. Ne pas consommer de gluten en Italie est un acte banal qui n’amène aucun regard maladroit ou jugeant ». Bien sûr, notre globe trotteuse du sans gluten rappelle que la plus surprenante de ses expériences transalpines restera les pâtes et les pizzas qu’elle juge délicieuses et en totale comparaison avec les recettes traditionnelles.

Dans ses bagages de retour, Nathalie Majcher a glissé une forte envie de se spécialiser autour des intolérances alimentaires pour une aide au quotidien. « Je vois des personnes coeliaques dépitées qui pensent que leur vie va s’apparenter à un calvaire ». L’Italie sans gluten deviendrait-elle un parangon du bon goût ?… Ma daaaai!!!!!

 

+ : http://docteurbonnebouffe.com

Tumblrhd 238dcffbe74b63deea20964786f51259e43405c9cf5dfd0b1ed52cbf981b4c11Pinterest square edd4fedd3e079cfd6765dda04ff0bfa62789195b2c6534a31c7d949fc0e2ef5bFacebook square 2691a41c103a52e778e64208b2498dcf9c878e63fa60229bd121e33a168f3ec3Mail square 342a9b94755333d36b33ae1be9969abf0f56015f4e663ef4a88dcd5095a4ab39Print square 036eb7653b7ca8e5943fd2525f6f3dcc11d0d8576629c4f1d7d205c6459e43deFbcom square 85e28d7258e45ca7b0250aaaf513e345fbf290e79536fef75f8ca5309e9ad34c